Mosa´que haut

Connaître et faire connaître nos richesses naturelles

Inciter au respect

Développer l'écocitoyenneté

Présentation et historique

Colinéo est une association de Protection et d'Éducation à l'Environnement et au Développement Durable, régie par la loi 1901, à but non lucratif. Elle est agréée "Protection de l'Environnement" (cadre départemental) au titre du Code de l’Environnement. Elle est également agréée au titre de la Jeunesse et de l'Education Populaire, et de l'Education Nationale.

Créée à l'origine (août 1973) pour faire face aux problèmes liés à l'urbanisation envahissante des piémonts de la Chaîne de l'Étoile, Colinéo se dénommait alors A.S.S.E.N.E.M.C.E. pour Association pour la Sauvegarde du Site et de l'Environnement Nord-Est de Marseille - Chaîne de l'Etoile. Depuis, Colinéo s'est nettement développée et oeuvre désormais sur un plus large territoire et dans des domaines touchant à l'Environnement et au Développement Durable. Toujours mobilisée par la préservation des collines de la Chaîne de l'Etoile et du Massif du Garlaban, l'association a souhaité changer de nom, passant d'ASSENEMCE à Colinéo-ASSENEMCE et, depuis 2012, à Colinéo.

Réunies autour des maîtres mots "Agir, Préserver, Éduquer", les actions de Colinéo se sont étoffées et les projets et dossiers qu'elle mène ont conduit à la création de 4 Pôles d'activité interconnectés qui s'enrichisssent mutuellement :

I. Les Pôles d'activité en résumé :

I.1. Le Pôle Animation - Education à l'Environnement

L'association œuvre pour permettre à un large public de découvrir les beautés des massifs collinaires de la région PACA et faire prendre conscience des enjeux de leur préservation. Les programmes pédagogiques sont élaborés avec chaque structure pour répondre à leurs besoins. Ils sont adaptés aux territoires et abordent différentes thématiques telles que la faune et la flore méditerranéenne, l'eau, les déchets, le jardin, la géologie, le Land' Art…

L'association organise également tous les mois des « Balades Nature et Patrimoine » qui permettent de renforcer le lien social autour de sorties dans les espaces naturels de la Région Provence Alpes Côte d'Azur. Chaque balade préparée par un chargé de mission ou des bénévoles de l'association permet d'offrir un contenu attractif sur les thèmes de la faune, la flore, le patrimoine historique, culturel ou industriel des sites traversés.

Des conférences sont réalisées en complément des balades sur des thématiques environnementales et naturalistes. Elles sont organisées chaque année en partenariat avec l'Université d'Aix-Marseille et conduisent à l'organisation régulières de sorties thématiques en lien avec les conférences données (quelques exemples : la découverte de la petite Camargue, les Ocres de Roussillon par le Professeur Jean-Marie TRIAT, la découverte floristique et faunistique de l'ile des Embiez avec le Professeur Nardo VICENTE…).

I.2 Pôle Scientifique-Naturaliste

L'association a toujours œuvré pour la protection et la préservation des massifs, notamment de la Chaîne de l'Etoile et du Massif du Garlaban. C'est ainsi qu'elle a réuni un collectif de 25 associations d'usagers (fédérations de randonneurs, fédérations de chasse, CIQ, associations de protection de l'environnement...) pour faire inscrire la Chaîne de l'Étoile et le Massif du Garlaban au réseau écologique européen Natura 2000 : le Collectif Étoile-Garlaban.

C'est pour ses connaissances du territoire et de ses usages que l'association a reçu pour mission du Préfet en 2003 de prendre en charge la communication Natura 2000 du site FR9301603 « Chaîne de l'Étoile Massif du Garlaban » aux côtés de l'ONF, opérateur du site. Depuis 2007, l'association s'est mobilisée pour trouver un animateur pour que les objectifs du DOCOB soient appliqués.

Corrélativement, l'association mène depuis 2008 une "Étude de la Vulnérabilité Écologique de la Chaîne de l'Étoile et du Massif du Garlaban". Pour cela, l'association dispose de partenariats avec l'Institut Méditerranéen de Biodiversité et d'Ecologie marine et continentale et son Directeur Thierry TATONI, ainsi qu'avec la Faculté des Sciences et Techniques de Saint-Jérôme. Suite à la fusion des universités d'Aix-Marseille, la convention sera renouvelée prochainement avec l'Université d'Aix-Marseille (AMU). Cette étude a pour but d'inventorier la faune et la flore de ces collines ainsi que les impacts anthropiques (liés à l'homme) qui menacent ces espaces naturels. Elle se veut être un outil d'aide à la décision en matière d'urbanisme à destination des aménageurs, techniciens et autres acteurs du territoire, et de sensibilisation à destination du grand public.

Enfin, le pôle scientifique-naturaliste réalise différents accompagnements à destination des Installations Classées pour la Protection de l'Environnement (ICPE), notamment lors des réaménagements post-exploitation pour les carrières à proximité d'espaces naturels.

I.3 Pôle Urbanisme et Juridique

Dans le cadre de l'Étude de Vulnérabilité Écologique, l'association suit les documents d'urbanisme de l'ensemble des communes bordant le massif (POS/PLU). Elle contribue à leur élaboration par sa participation à différents réunions avec les techniciens de ces communes, notamment de la Ville de Marseille, de la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole (CUMPM), de l'Agence d'urbanisme de l'Agglomération de Marseille (AGAM). Grâce à ses connaissances du territoire, l'association a également été intégrée au Comité Technique du Schéma de Cohérence Territorial (SCoT) de la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole (CUMPM), chargé de l'élaboration de ce document d'aménagement du territoire pour les prochaines années.

En outre, l'association participe aux différents comités de suivi, Commissions Locales d'Information (CLIS), Commissions Locales de Concertation (CLC) des ICPE de la Chaîne de l'Étoile et du Massif de Garlaban afin d'accompagner les industriels dans leur fonctionnement vers une démarche durable vertueuse.

Enfin, l'association este en justice dans le cadre d'affaires emblématiques touchant à l'intégrité du patrimoine naturel (comblements de vallons, destruction d'Espaces Boisés Classés, pollutions…).

I.4 Le Pôle Grands Projets et son « Conservatoire des Restanques, Verger et Jardin Méditerranéen »

Fruit d'un travail acharné pour l'extirper des griffes des promoteurs, le Conservatoire des Restanques, Verger et Jardin Méditerranéen est un espace naturel de 6 hectares que l'association a préservé de l'urbanisation. Il est situé à proximité du campus de l'Etoile et du Technopole de Château Gombert. Le Conservatoire présente de multiples objectifs dont la conservation de la flore méditerranéenne, la sauvegarde et la redécouverte d'espèces ou de variétés de légumes et de fruits aujourd'hui oubliés au profit de variétés plus homogènes et plus rentables. Il cherche aussi à remettre en valeur le savoir-faire des anciens agriculteurs provençaux avec la culture sur les « bancaous » (restanques en provençal).

Au travers de ce projet, l'association souhaite développer les grandes ambitions qui ont fondée son engagement depuis plus de 40 années d'activité :

• Éducative, au travers des animations, des actions de sensibilisation, des visites et des manifestations qui seront organisées pour faire découvrir et redécouvrir aux provençaux leur patrimoine ;

• Pédagogique, en devenant un support de développement personnel et un outil pour l'apprentissage ;

• Scientifique, en devenant un terrain de recherche et de conservation de la flore méditerranéenne ;

• Sociale, grâce aux partenaires de l'Économie Sociale et Solidaire qui sont d'ores et déjà mis à contribution pour la réhabilitation et l'entretien du terrain .

Pour en savoir plus, nous vous invitons à naviguer sur le site.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Retour vers le haut de la page