Mosaïque haut

URBANISME

Les dernières contributions Colinéo

Vous trouverez ci-après les dernières contributions produites par l'association à l'occasion de différents projets d'aménagement, d'urbanisme, de création de parcs... soumis à concertation ou consultation :
Cliquez sur les liens pour télécharger les contributions (ou faites un clic-droit puis Enregistrer le lien sous...)

Contribution à l'Enquête Publique relative à la modification n° 3 du PLU de Marseille (02/02/2017)

Contribution à l'Enquête Publique relative à la révision du POS en PLU de Mimet (16/12/2016)

Recours contre le PC Routabaou à Allauch (destruction d'espèce protégée) (12/11/2015)

Contribution à l'Enquête Publique sur la modification n°1 du PLU d'Allauch (29/10/2015)

Mémoire critique relatif à la Consultation Publique pour la cration d'une ISDI à Palama (20/10/2015)

Contribution à l'Enquête Publique sur la modification n°2 du PLU de Marseille (30/09/2015)

Contribution à l'Enquête Publique sur le dossier des boues rouges ALTEO (Gardanne) (23/09/2015)

Contribution à l'Enquête Publique sur le Plan de Prévention et de Gestion des Déchets du BTP (10/07/2015)

Contribution à l'Enquête Publique sur la 14ème modif. du PLU de Septèmes-les-Vallons (Loi Alur) (10/07/2015)

Contribution à l'Enquête Publique sur la première modification du PLU de Marseille (Loi Alur) (12/03/2015)

Contribution à l'Enquête Publique sur le projet d'Infrastructure du Conseil Général : LINEA (27/02/2015)

Contribution à l'Enquête Publique sur le Plan de Prévention et de Gestion des Déchets ND du 13 (29/10/2014)

Contribution à l'Enquête Publique sur le Projet de création de Parc National des Calanques (08/11/2011)

Contribution à l'Enquête publique sur le PLU de Marseille : (contribution générale + planches annotées)

1. Contribution générale (8 pages)

2. Annexes : planches annotées (30 pages)

Contribution au DOG (Document d'Orientations Générales) du SCoT MPM (18/11/2011)


L'Urbanisme et le territoire

L’urbanisme revêt toujours une grande importance vis-à-vis de l’environnement dans le sens ou celui-ci s’oppose régulièrement à la préservation des espaces naturels puisque consommateur d’espace.

Depuis sa fondation, Colinéo est présente lorsqu’elle a connaissance de projets d’urbanisme dont la nature pourrait compromettre l’intégrité des espaces naturels marseillais et notamment du site de la Chaîne de l’Étoile. Dans de tels cas, Colinéo, conformément à ses statuts, est force de proposition et entre en confrontation lorsque les conditions l’exigent. Dans les cas les plus graves, elle n’hésite pas à porter les affaires en justice, soutenue en cela par son réseau de partenaires.

Parallèlement à cette veille permanente, notre association joue un rôle incitateur auprès des collectivités publiques pour l’achat des terrains disponibles de la Chaîne de l’Étoile :

1.  Domaine départemental de la Nègre en 1985 (88 ha), du Domaine Municipal de l’Étoile dans les années 1980 (125 ha),

2.  15 ha autour du Théâtre Athéna en 1989 par la Ville de Marseille (vote par le Conseil Municipal en 1985),

3.  Domaine départemental de Roques en 2005, 413 ha dans la Chaîne de l’Étoile (364 ha sur Simiane-Collongue et 49 ha sur Plan de Cuques) en 2005.

S'il ne reste plus guère de zones d'importance à ouvrir à l'urbanisation dans Marseille intra muros, il y a énormément de friches, de zones industrielles ou de secteurs peu densément peuplés à exploiter (toute la frange littorale nord sur 10 km, la vallée de l'Huveaune, certains quartiers traversés par la futur L2 et le boulevard urbain du sud). La reconversion ou la densification de ces zones sont un bon moyen d'accroître le poids de la ville sans pour autant menacer les espaces naturels. A titre d’exemple, la population Marseillaise a une densité de 3300 hab/km² contre 9 000 pour Lyon et plus de 10 000 pour Paris.

C’est avec cet objectif que nous participons régulièrement aux enquêtes publiques et aux opérations de concertation liées à l’urbanisme.

Nous participons également à ces réunions lorsqu’elles sont en lien avec des projets susceptibles d’affecter à terme les espaces que l’association s’est proposée de défendre.

A titre d'exemple, depuis 2006 et jusqu'à cette année, Colinéo a participé à :

1.  L'élaboration du SCoT MPM (Schéma de Cohérence Territoriale du territoire Marseille Provence Métropole) et du PLU de Marseille (Plan Local d'Urbanisme). Depuis 2006, nous participons à l'élaboration du SCoT MPM et du PLU de Marseille en nous impliquant activement lors des réunions de concertation. Notre participation a pris un nouvel élan en 2009 lors de la refonte du Conseil de Développement de MPM. Ce Conseil de Développement "rénové" constitue maintenant une des instances privilégiées de la concertation sur le territoire MPM. Cette assemblée participative a vocation à réunir des représentants de la société civile dans toute leur diversité (monde économique, environnemental, culturel, agricole, sportif...) afin qu'ils participent à la réflexion sur le devenir du territoire et ses grands enjeux. Intégrés à la Commission Environnement, Cadre de Vie, Agriculture, nous travaillons entre autres à la préservation des espaces naturels, agricoles ainsi qu'à l'enrichissement environnemental (au sens large) de la Ville et du territoire pour atteindre un objectif principal : l'amélioration de la qualité et du cadre de vie des habitants MPM, notamment en milieu urbain.

2.  La concertation avec les élus, responsables et techniciens de MPM, la Ville de Marseille et de l'AgAM (Agence d'urbanisme de l'Agglomération Marseillaise). Depuis 2009, nos actions nous ont poussé à établir une concertation avec ces responsables afin d'être au plus près des décideurs en matière d'aménagement urbanistique. L'association appartient également à différents Comités techniques et participent à plusieurs instances de concertation au titre de ses compétences en environnement (notamment sur les piémonts de l'Etoile et du Garlaban, et sur les thématiques liées à la Trame Verte et Bleue).

3.  Les Commissions Locales d'Information, de Concertation et de Surveillance / Suivi (CLIS, CLI...). Nous maintenons également notre vigilance à l'égard des installations susceptibles de porter atteinte à l'intégrité biologique, paysagère ou patrimoniale des massifs collinaires. Nous surveillons particulièrement les ICPE (Installations Classées pour la Protection de l'Environnement).

4.  Veille permanente des modifications apportées aux POS / PLU des communes du pourtour de l'Etoile et du Garlaban, afin de pouvoir réagir rapidement contre des modifications ou projets destructeurs pour les espaces naturels.

5.  Enquêtes publiques et autres projets d'aménagements (poursuite d'exploitation de certaines installations [carrières, cimenteries...], projets immobiliers [ex : ZAC des Hauts de Sainte Marthe], réseau viaire [L2, RD4d...], création du Parc National des Calanques...).

6.  Veille urbanistique et juridique, procédures juridiques à l'encontre des projets défigurant les sites et paysages, des décharges sauvages, des comblements de vallons (ex : La Tourache), les constructions illégales...

Webdocumentaire sur l'urbanisation des piémonts de l'Etoile

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash


Webdocumentaire sur l'urbanisation des piémonts des massifs (Conservatoire des Restanques, 13014 Merlan), réalisé par les étudiants de l'Ecole de Journalisme de Marseille en 2012 : Rémy Pigaglio et Julien Giry. Pour lire la vidéo, faites un clic droit puis "Lire".

  Retour vers le haut de la page